Catégories
Uncategorized

Les vertus que j’ai découvertes dans les Fleurs de Bach

Témoignage de l’efficacité des Fleurs de Bach

J’ai traversé plusieurs crises profondes au cours de mon existence (56 ans), souvent dues à une forte inadéquation entre ce que je pouvais faire et ce que j’ai fait, ce que je voulais être et ce que j’étais.

Les origines modestes et les projections de ma famille sur mes succès scolaires et universitaires expliquent en grande partie cette situation de malaise intérieur que j’ai longtemps traînée et dans laquelle j’ai fini par me rendre (collègue, compagnon, mère, ami).

Cette incongruité est devenue, dans les différents cycles de la vie (travail, mariage, maternité), chronique au point de rendre mon existence impossible dans mes actions, choix et décisions quotidiennes jusqu’au jour où, parmi les nombreuses ressources humaines auxquelles j’ai fait appel pour sortir de cette impasse, un guide spirituel m’a dit que je devais me retrouver, me recentrer, trouver le cœur de ma vie.

Pour moi, c’était un nouveau vocabulaire, mais j’ai tout de suite senti que c’était une « bonne » direction pour moi, car la perspective de confier mes émotions à des fleurs m’a immédiatement éclairé et apaisé.

Pour la première fois, ce n’est pas moi qui ai dû changer, avec des mots, des intentions, des efforts de volonté, de la discipline, mais j’ai pu me décharger de ce « travail », de cette responsabilité, en me confiant à une force « extérieure ».

C’est ainsi que les fleurs de Bach agit, au niveau inconscient et indépendamment des intentions.

A l’aveuglette, je me suis confié à ses conseils pour « réinitialiser » le système émotionnel et psychologique en prenant soin de moi avec des fleurs. J’en ai d’abord pris trois à la fois (notamment : Star of Bethlem, Red Chestnut, Rock Rose) puis quatre, puis cinq, d’abord purs sous la langue, puis dilués dans l’eau que j’ai avalée dans la journée.

De 2011 à 2018, pendant sept ans – ce qui correspond au long tunnel de l’adolescence problématique de mon fils – je me suis aidée avec les Fleurs de Bach et j’ai réussi à trouver un équilibre en moi, pour moi, face à des situations même dramatiques.

Sur la base de cette expérience de reconstruction émotionnelle et psychologique, entre juin 2019 et septembre 2020, j’ai pris ma retraite pour écrire un livre dérivé de recherches sociologiques que j’ai ensuite discuté publiquement pour obtenir la qualification pour diriger les recherches.

Pendant 15 mois, les Fleurs de Bach (Centaure, Gentiane, Clématite, Hêtre et Violette d’eau) m’ont accompagné pour renforcer la persévérance, la concentration et la rigueur du raisonnement.

Jamais l’expérience de la solitude volontaire et du travail d’écriture quotidien ne m’avait été aussi naturelle et fluide. Je suis sûr que les fleurs ont été un bâton sur le chemin de la réflexion et une lanterne pour explorer les qualités et les vertus en les activant et en les développant.

Les fleurs ne font jamais de mal ; même si vous doutez au début, il n’y a aucun risque à les essayer et à les adopter ensuite comme une présence quotidienne.

M.R., Toulouse (France), octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *